identification du véhicule à contrôle technique Montpellier

Contrôle technique – identification du véhicule ( fonction 0 )

Identification du véhicule – IT VL F0

 

Votre centre de contrôle technique Montpellier vous explique les éléments de vérifications que comporte la fonction 0 à savoir l’identification du véhicule (IT VL F0). Son rôle principal est de vérifier la cohérence entre les documents d’identifications fournis et les numéros relevés sur le véhicule. Dans ce lien, nous vous donnons la liste des documents acceptables pour la réalisation du contrôle technique.

Contrôle technique – fonction 0 : les défaillances qui entraînent une contre-visite

Que nous réalisions un contrôle technique, contrôle anti-pollution, une contre-visite ou un contrôle volontaire, la fonction 0 est la seule fonction faite obligatoirement. Elle est la première chose que réalise le contrôleur lors du passage à l’atelier.

Parmi les vérifications effectuées, certaines peuvent entraîner une contre-visite :

Plaques d’immatriculation : mauvaise fixation, illisible, non-concordance avec les documents d’identification, non-conformité avec les exigences.

Numéro d’identification, de châssis ou de série : manquant, introuvable, incomplet, illisible, falsifié, non-concordance avec les documents d’identification.

Etat de présentation du véhicule : panne du véhicule lors du contrôle, surcharge du véhicule par rapport aux installations du centre, changement de l’énergie moteur, modification de carrosserie nécessitant une mise en conformité, impossibilité d’accès aux éléments d’identification, freinage, suspension, direction.

Documents d’identification complémentaires : ce point concerne uniquement les véhicules équipés d’un réservoir GNC. Pour une date limite d’épreuve dépassée ou non-concordance entre le document d’identification complémentaire et le véhicule .

Numéro de série/châssis: à quoi ça correspond ?

Le numéro de série est également appelé code VIN, code NSV (Numéro de Série du Véhicule) ou encore NST (Numéro dans la Série du Type). Il est systématiquement constitué de 17 caractères, quels que soient la marque et le modèle du véhicule. Ce numéro a été créé pour un seul véhicule qui le suivra toute sa vie, sans pouvoir être réutilisable.

Explications sur le numéro de châssis

Le numéro de châssis est toujours placé sur la droite du véhicule. Ce qu’on appelle numéro de châssis est tout simplement , le numéro de série inscrit sur la caisse du véhicule ou le châssis en utilisant le procédé de frappe à froid. Cela consiste à déformer la pièce souhaitée de manière à laisser apparaître le caractère voulu de manière indélébile.

À quoi ça sert ?

Le numéro de châssis est une sorte d’ADN du véhicule attribué à la fabrication des véhicules par les constructeurs automobiles. Il doit être cohérent avec le certificat d’immatriculation (CG) afin d’en justifier la propriété. Il est indispensable pour assurer un véhicule, acheter des pièces détachées, en cas de contrôle par les forces de l’ordre ou lors de la visite technique dans notre centre de contrôle Montpellier situé à Saint-Jean-de-Védas. En cas de vol de votre véhicule, il servira à déduire si le véhicule a été vendu en pièces détachées par le malfaiteur.

Définition de la plaque constructeur

La plaque constructeur est une plaque soit riveté, soit collé sur la carrosserie de la voiture. Elle permet de retrouver un grand nombre d’informations :

  • Marque du véhicule.
  • numéro d’identification du VIN (frappe à froid).
  • PTAC (Case F2) :  Poids total en charge ou masse maximale en charge autorisée du véhicule.
  • PTRA (Case F3) : Poids total roulant ou masse maximale en charge autorisée de l’ensemble, dans le cas où le véhicule est utilisé comme véhicule tracteur.
  • ESSIEU 1 (voir fiche technique constructeur) : Poids (ou masse) maximal autorisé sur l’essieu.
  • ESSIEU 2 (voir fiche technique constructeur) : Poids (ou masse) maximal autorisé sur l’essieu.

Numéro de série : les informations importantes de votre véhicule

Voici un exemple de numéro de série : e2*93/81*0023*00

e : Signifie Union Européenne.
2 :  Pays d’homologation.
1 Allemagne; 2 France ; 3 Italie; 4 Pays ; 5 Suisse ; 6 Belgique ; 9 Espagne ; 11 Royaume Unis, 12 Autriche ; 13 Luxembourg ; 17 Finlande ; 18 Danemark ; 21 Portugal ; 23 Grèce ; 24 Irlande
93/81 : Indique la loi (directive en application).
0023 : Indique le numéro d’homologation.
00 : Numéro de modification ou d’homologation initiale.

Pour faire simple, grâce à ces informations et surtout le premier chiffre de votre VIN vous pouvez savoir le pays d’homologation et donc savoir si votre véhicule est importé. L’état a mis en place un site regroupant pas mal d’informations sur l’historique des véhicules (propriétaire, caractéristiques, situation administrative, suivit kilométriques grâce au différent contrôle technique du véhicule, historique des titulaires et nombre de sinistres important ).

Nous rappelons à notre aimable clientèle qu’il est interdit de faire un contrôle technique avec une photocopie de carte grise. La photocopie est uniquement acceptée pour les loueurs de véhicule longue durée si et seulement si elle est tamponnée par le « dit loueur ». En cas de perte du certificat d’immatriculation, il faudra nous présenter une attestation de perte ou de vol et la fiche d’identification du véhicule. Ces documents sont téléchargeables facilement sur le site de l’ANTS.
Vous pouvez également vous rendre sur le site de l’ANTS pour faire une demande de changement de carte grise. Vous recevrez une étiquette gratuitement à coller sur la CG. À savoir que vous avez 30 jours pour changer l’adresse, sinon vous risquez une amende de 4ème classe de 135 euros. (cette dernière information est informative et n’empêche en rien la réalisation d’un contrôle technique).

 

Menu